Acupuncture & Massage Shiatsu à Lille

La Médecine Traditionnelle Chinoise est une vieille dame millénaire qui se plaît à observer l’homme et la nature et dont la sagesse est un trésor précieux. acupunctureCette richesse qui est la sienne ne pouvait que se partager. La vieille dame millénaire a donc été en son temps une jeune dame généreuse et féconde. Elle a engendré une belle descendance de disciplines parmi lesquelles l’acupuncture et le shiatsu. Je vous invite donc à pousser la porte de sa demeure  afin de découvrir et de profiter des bienfaits d’une séance d’acupuncture ou de massage shiatsu.

L’acupuncture utilise les points d’acupuncture tels des émetteurs-récepteurs d’énergie. La pose d’aiguilles à des points précis est le résultat des multiples informations qu’apportent le questionnement, l’observation, la palpation du ventre et la prise des pouls chinois. Le praticien par la stimulation de ces points donne une information qui permet au corps de se rééquilibrer.

Le massage shiatsu est une technique qui permet au praticien, à l’aide de ses doigts dans un même toucher d’identifier les déséquilibres énergétiques et de les corriger. Pour vous en tant que patient il s’agit d’être attentif à votre ressenti lors de la séance de shiatsu, de faire l’expérience du lâcher prise et de laisser ainsi votre mental s’apaiser. Pas plus compliqué que cela de vivre l’instant présent!

L’massage-shiatsuacupuncture et le shiatsu suivent les principes de la médecine traditionnelle chinoise avec une même pensée thérapeutique. Ces deux disciplines « travaillent » toutes les deux sur les méridiens. Le livre « Précis d’acupuncture chinoise » parle de la notion de méridiens en ces termes : « Les anciens ont découvert au cours de leur combat contre la maladie que la stimulation de certains endroits de la surface corporelle améliorait certaines maladies internes. Ensuite ils ont découvert que la stimulation de séries définies de ces endroits, de ces points améliorait le syndrome des maladies de tel organe particulier. C’est en reliant ces points et les fonctions des organes en un système, qu’ils ont constitué graduellement la théorie des méridiens ».